Pourquoi un second numéro ?

D’ailleurs et d’ici! (sorti le 5 novembre 2015 aux Editions Philippe Rey) affirme haut et fort la nécessité d’un autre regard qui valorise les contributions essentielles de populations -souvent montrées du doigt- à l’évolution de notre société, et son dynamisme.

Les événements de janvier dernier, la montée de courants d’extrême-droite, les crispations de la société française nous imposent de porter cette voix plus fort encore. Le combat pour l’essor d’une conscience collective sur les richesses d’une France plurielle continue.

Un format créatif et original à mi-chemin entre le livre et le magazine, qui font de cette ouvrage, un très beau livre illustré.

© Bharat Choudhary, extraite de son reportage à Marseille, reproduite dans le prochain D’ailleurs et d’ici!

© Bharat Choudhary, extraite de son reportage à Marseille, reproduite dans le prochain D’ailleurs et d’ici!

Au sommaire…

Des fictions, des news, des interviews, des portraits, des débats, des infos et des images créatives…

  • Je m’affirme : Tracer sa voie, malgré les discriminations et les barrières rencontrées ou celles que l’on se pose. Tracer une voie pour que d’autres puissent s’en saisir…
  • Identités plurielles : Contre tous les enfermements, la recherche d’une liberté hors clichés et assignations. Une identité en mouvement, celle d’une société… et celle des citoyens qui la composent.
  • Mémoires d’une France plurielle : Résistances ! A la rencontre des nombreux Noirs «libres de couleur» qui, notamment à Paris, ont activement participé à la Révolution française. Suivi d’un hommage aux résistants anticoloniaux, anti-esclavagistes, contre l’antisémitisme, aux solidarités qui ont accompagnées ces mouvements .

Des reportages sur de grandes thématiques d’actualité :

  • L’énergie musulmane (à contre-pied du “problème musulman”) : Musulmans citoyens, ces musulmans qui puisent dans leur foi, parmi d’autres ressources, un fondement de leur engagement citoyen, éducatif, entrepreneurial, solidaire.
  • La bataille de l’école : ce lycée du XIXème arrondissement accueille nombre de jeunes migrants. Une précarité parfois extrême (on y rencontre des jeunes sans domicile fixe) y croise une incroyable volonté de se construire, contre vents et marées.
  •  Un enseignement laïc du fait religieux à l’école ? Expérimentations, débats, contradictions, un enjeu très actuel.
  • Mode en fusion : la mode tricolore s’est toujours nourrie de créateurs, d’artisans et d’influences venues d’ailleurs. Une diversité fertile dont le pays aura, à l’avenir, plus que jamais besoin, mondialisation oblige.
  • Le web pour le meilleur ?  Portraits et dynamiques : quand la France plurielle rencontre les enjeux du numérique.
  • Ainsi qu’une grande enquête : les vidéos d’Alain Soral envahissent la toile et ses idées suscitent l’intérêt d’un public hétéroclite : altermondialistes, musulmans « patriotes », anticapitalistes, catholiques traditionnalistes… Plongée chez les « anti-système » 2.0, au coeur d’une mouvance d’extrême-droite qui ne dit pas son nom.
Image du prochain D'ailleurs et d'ici, créée par Adrienne Gaither

« A woman to remember », copyright Adrienne Gaither

Quelle ambition pour notre ouvrage ?

D’ailleurs et d’ici ! est un ouvrage interactif : 35 rédacteurs, artistes, acteurs sociaux et éducatifs ont été réunis pour  ce projet.

Des journées de travail intenses et enthousiastes, «d’intelligence collective», «d’effervescence créative», «de stimulation pour chacun de nous dans tous nos domaines d’intervention» pour reprendre les mots des participants.

Un brassage social, générationnel, d’origines culturelles et territoriales : un brassage de parcours sans précédent à l’image du projet qu’il défend. D’ailleurs et d’ici!, un projet en marche, en mouvement à soutenir !