Focus sur le chapitre Langue et langages

Alors, cher extraterrestre, le français est une langue vivante, parmi des milliers d’autres à travers la terre. Il aime les voyelles et… les règles sur lesquelles veille une armée de vieux si peu sexy que les jeunes s’en branlent en commettant des fautes qui vous feraient rougir, cher extraterrestre, le textotant dans tous les sens, à tout instant. Et il faut reconnaître qu’ils y placent de nouveaux mots devant lesquels même les vieux gardiens s’inclinent.

Gustave Akakpo, dramaturge.

langage

Image : Alexis Peskine.

Rocé : «Dans la guerre des langues, les rappeurs défendent le français»

Textes ciselés, ton soutenu, la prose de Rocé va chercher ce que la langue française a de plus beau. Ses sonorités les plus éclatantes, pour mieux en souligner les parts d’ombre et les creux, là où se nichent ceux qu’il appelle «les gueux».

ROCE-BY-TCHO-3Comment décrire la langue française ?

Une vieille langue, donc une longue histoire… Il y a autant de manières de la pratiquer qu’il y a de régions. C’est aussi indice sur ta classe sociale, un outil de classification.

Le français ? Facile à utiliser pour un rappeur ?

Le français est difficile si on cherche à avoir la même musicalité que dans le rap américain. Je préfère le rap français fait d’argots nés ici, riche de régions et pays d’immigration, de vieilles expressions, qu’un rap chewin gum, sans âme.

Photo Rocé : Tcho

Certains estiment que l’accent que quelques jeunes Français dépouille… la lanque française !

Il y a des accents de riches et des accents de pauvres. La langue est forcément habillée d’une époque et d’une région lorsqu’on la pratique. Il n’existe pas d’oral sans accent. On n’entend pas le sien comme on ne sent pas sa propre odeur. Pourtant il n’y a pas de manière de parler qui soit neutre. Alors pourquoi ton accent serait-il plus prisé que le mien ? Parce que ce qu’on appelle «neutralité», c’est la façon de parler des dominants. Avoir l’accent des élites est une valeur ajoutée lorsque tu ouvres la bouche face à un employeur par exemple. L’accent n’est pas un acquis mérité mais plutôt un héritage. Quand tu ouvres la bouche, l’injustice commence.

Donc, le rap, fournisseur officieux de la langue française ?

Absolument. Les mots des dominés entrent dans la langue française, mais les dominés eux-mêmes n’entrent ni dans la langue ni en France. Lorsque les radios ont eu des quotas* imposés de morceaux en français, certaines radios ce sont mises à diffuser du rap à contre cœur. Elles n’avaient pas trop le choix vu que la majeur partie des groupes pop, rock, folk français chantent en anglais. Ici beaucoup d’artistes ont un complexe d’infériorité par rapport au monde anglo-saxon, en général il reste les rappeurs pour réinventer des esthétiques du langage à travers la musique.

Recueilli par Anasthasie Tudieshe.

Depuis le 1er janvier 1996, les 1300 radios généralistes françaises sont tenues de diffuser aux heures d’écoute significatives au moins 40% de chansons en français.

Et aussi dans D’ailleurs et d’ici, Chapitre Langue et langages

Youssoupha, rappeur : « Notre rôle ? Réinventer le langage. »
Henriette Walter, linguiste : L’anti Finkielkraut.
Bariza Khiari, sénatrice : « La parole fait date »
Jean-Baptiste Phou, comédien : « Faire l’accent… ou pas »
Esther Benbassa, sénatrice : « L’accent comme identité »
Casey, rappeuse : « Le ghetto, c’est la maîtrise d’un seul langage »
Souria Adèle, comédienne : Le combat des langues créoles
Mabrouck Rachedi, écrivain :  » L’enseignement de l’arabe bat de l’aile »

Commander le numéro 1 de D’ailleurs & d’ici !