Retrouvez-les dans le grand chapitre L’énergie musulmane de D’ailleurs et d’ici 2015. Bd, ciné, musique, humour, photos… Ils bousculent les préjugés, agitent les consciences. L’énergie créatrice !

B9F3SV-CMAIdi-T.jpg_large

Combo, « Culture Kidnapper »

« Mon travail, c’est de poser des questions. La religion est un thème qui amène des réactions violentes de gens qui sont contre les religions ou de religieux intolérants. Ces graffs-là sont les plus vite effacés ! Le croissant musulman, c’est moi, l’étoile de David et la croix chrétienne, il sont dans la pièce à côté, là, ce sont mes meilleurs potes. »


Shoof au Quai Branly

L’artiste tunisien Shoof, qui a contribué au nouveau volume de D’ailleurs & d’ici !, sera au Quai Branly du 6 au 15 novembre prochain. Il participe au décor et à la mise en scène du spectacle « White Spirit » mêlant danse soufie et street art.

La quête du divin passe chez les soufis par la transe, la répétition du même motif chanté et dansé, qui exprime l’ardent désir de l’âme de retrouver sa source originelle. Shoof la perçoit comme « une énergie pure qui vient du profond intérieur, qui ratisse large, qui s’étend sans fin, transporte tout sur son horizon…pour étrangement le recentrer, le « verticaliser », tel un point de lumière qui fuse pour communier avec le ciel.  En savoir plus


Cinéma : Jungle Jihad

© Renaud Konopnicki

© Renaud Konopnicki

Le film se passe dans l’univers étroit et confiné d’un taxi. Deux hommes, victime et coupable, face à face. Au centre, le terrorisme.

«Avec ma caméra, j’ai posé un stéthoscope sur mon cœur. Ce film est le fruit d’un chemin introspectif : ce que j’entends, ce que je vois et ce que je vis. C’est un battement de coeur intime et personnel » confie Nadir Ioulain, le réalisateur.

Découvrez le teaser du film :

En savoir plus : http://www.junglejihad.com.


Ali : Que la paix soit sur vous

Le risque était que le disque sombre dans le prosélytisme mais le poète urbain évite écueil et poncifs en nous proposant une vision du sacré plus proche du dialogue (avec soi, avec le monde et l’univers) que du dogme.

sorties-ali-que-la-paix-soit-sur-vous-2460Mon corps vogue, l’esprit aiguisé comme Ghost Dog

Pas de sepuku, de tragédie à la Van Gogh

Vers la porte de l’Eternité nos destins s’engagent

Salam dans les mosquées, Shalom dans les synagogues

Seuls les cœurs sincères sont ouverts au dialogue

Ali, Dialogue, extrait de l’album Que La Paix Soit Sur Vous


Samia Orosemane : « Femme de couleurs »

© BWpixel

© BWpixel

«Message à tous les fous, les cinglés qui décident de se déclarer islamistes-intégristes-djihadistes-pianistes-cyclistes juste pour commettre leurs méfaits : maintenant vous nous laissez tranquille, c’est déjà assez compliqué de vivre en Europe, merci de choisir une autre religion !» Dixit Samia Orosemane – après les attentats de janvier 2015 – ou l’art de faire rire quand on aurait plutôt envie de pleurer.

 Retrouvez Samia Orosemane dans « Femme de couleurs » au Point Virgule (Paris 4ème).

Voir un extrait de son spectacle:

En savoir plus : http://samiaorosemane.com


The 99 : Super-muslims

Pop islam Bd Naif Al Mutawa_p53_100DPI-webIls sont jeunes. Ils ont des super pouvoirs. Et ils sont musulmans. On les appelle The 99.

Nés il y a douze ans de l’imagination du Koweitien Naif Al-Mutawa, ces garçons et ces filles, voilées ou pas, sont issus de 99 pays différents et dotés de pouvoirs correspondant aux 99 attributs d’Allah.

«Les histoires ne font jamais allusion à la religion. Leurs références sont inhérentes à l’islam, leurs valeurs sont universelles», souligne le créateur. Face à eux, un vilain méchant veut s’approprier le savoir, afin de maintenir les gens dans l’ignorance. «Il est l’archétype d’une société passéiste, repliée, qui ne veut pas que le monde change», raconte Naif Al-Mutawa.

 iconCommander D’ailleurs et d’ici #2 (Fnac)        iconCommander D’ailleurs et d’ici (Amazon)